+ Abrir categorías

Faceless (Sin Rostro) por Manu Lakush

Manu Luksch, Faceless

FACELESS by MANU LUKSCH(2007 AT/UK)

included in the Collection de Centre Pompidou

FACELESS was produced under the rules of the ‘Manifesto for CCTV Filmmakers. The manifesto states, amongst other things, that additional cameras are not permitted at filming locations, as the omnipresent existing video surveillance (CCTV) is already in operation.

The UK Data Protection Act and EU directives give individuals the right to access personal data held in computer filing systems. This includes images captured by CCTV recording systems. For a nominal fee (£10), an individual can obtain a copy of this data: financial or medical records, or video recordings. Other legislation states that the privacy of third parties must be protected. In CCTV recordings, this is done by erasing the faces of other people in the images – hence the ‘faceless’ world.

SYNOPSIS: In a society under the reformed ‘Real-Time’ Calendar, without history nor future, everybody is faceless. A woman panics when she wakes up one day with a face. With the help of the Spectral Children she slowly finds out more about the lost power and history of the human face and begins the search for its future.

voice: TILDA SWINTON
choreography: THE BALLET BOYZ
soundtrack: MUKUL piano music: RUPERT HUBER
produced by AMOUR FOU and AMBIENT INFORMATION SYSTEMS
contact DVD sales: info[at]ambientTV.NET
international distribution / sales: SIXPACK FILM, Gerald Weber gerald[at]sixpackfilm.com

RealTime orients the life of every citizen. Eating, resting, going to work, getting married – every act is tied to RealTime. And every act leaves a trace of data – a footprint in the snow of noise… (excerpt of FACELESS)

Duration: 50’00”. Original language: English. Sound: Dolby surround 5.1.
Color/BW. Ratio 4:3. PAL

AmbientTV.Net
http://www.ambienttv.net/content/?q=faceless
—————————–

CENTRE POMPIDOU

En 2008, HORS PISTES propose aux réalisateurs invités de devenir programmateur de leur propre séance. Parmi une sélection de formes très courtes, déclinant en quelques minutes la poésie et la recherche formelle, liant la fantaisie à la transversalité, les 12 réalisateurs invités offriront au public un avant-programme HORS PISTES. POLE POSITION de Guillaume Reymond Suisse, 2007, vidéo, couleur, 1’54 GAME OVER est l’un des projets artistiques développés par l’artiste franco-suisse Guillaume REYMOND (Atelier de création NOTsoNOISY). Il consiste en une série de films d’animation collaboratifs réinterprétant quelques-uns des tout premiers jeux vidéo. Les pixels sont remplacés par un groupe d’humains (de 7 à 100 personnes) qui se déplacent de siège en siège dans une salle de spectacle, durant environs 4 à 6 heures. Chaque “pixel” a ses propres règles et décide comment il/elle doit se déplacer image après image. Une fois toutes ces images mises en mouvement dans un court-métrage d’animation, se déroule une gigantesque partie de jeu vidéo à échelle humaine. POLE POSITION est la troisième vidéo performance du projet GAME OVER, développé par l’artiste suisse Guillaume REYMOND (Atelier de création NOTsoNOISY). Qui ne se souvient pas de POLE POSITION, l’un des tout premiers jeux vidéo de course de voiture? Aux commandes d’une formule 1, il fallait éviter les autres bolides et parcourir le maximum de kilomètres sur une route sinueuse. Et, pour ajouter de la difficulté, de temps en temps, la route se rétrécissait pour se transformer en pont, ou un mode nuit venait diminuer la visibilité… FACELESS de Manu Luksch Autriche/Grande-Bretagne, 2007, vidéo, couleur, 50′ Production : Amour Fou Filmproduktion Dans une ville occidentale contrôlée par un Etat tout-puissant, une femme se dérobe à la loi des caméras de surveillance et échappe au système. Exclusivement réalisé à partir d’images réelles fournies par les contrôleurs du système de vidéosurveillance londonien, Faceless est une fable d’anticipation infiniment actuelle, fidèle aux codes classiques de la science-fiction. La pureté de la voix off de l’héroïne, interprétée par la comédienne anglaise Tilda Swinton, s’oppose à la violence sèche des images et propose un plaidoyer engagé contre toute société qui validerait l’hyper-présence technologique comme gage sécuritaire. Manu Luksch poursuit des études d’art à Vienne, Bangkok et Chiang Mai, avant de devenir, en 1995, directrice artistique du Media Lab de Munich. L’ensemble de son travail repose sur un concept de film et de structures narratives cinématographiques élargis à la culture de l’Internet. Depuis son premier film, So oder anders en 1996, Manu Luksch réalise entre autres Broadbandit Highway en 2001-2006 et Virtual Borders en 2004. Depuis 1999 , elle est membre fondatrice de la plateforme interdisciplinaire de production artistique ambientTV.net.
English version In a western city controlled by an all powerful government, a woman shies away from the surveillance cameras and escapes the system. Exclusively shot from real images provided by London video-surveillance system controllers, Faceless is a truly modern anticipation tale, faithful to the classic codes of science fiction. The purity of the heroine’s voice over, interpreted by English actress Tilda Swinton, contrasts the stark violence of the images and intones a passionate plea against any society that would choose to condone the omnipresence of technology as a solution to security issues. Manu Luksch studied art in Vienna, Bangkok and Chiang Mai, before becoming the artistic director of Media Lab in Munich in 1995. All of her work is based on a conception of film and of narrative cinematographic structures that have integrated Internet culture. Since her first film, So oder anders in 1996, Manu Luksch has directed, among others, Broadbandit Highway in 2001-2006 and Virtual Borders in 2004. Since 1999 she has been a founding member of the interdisciplinary platform for artistic production ambientTV.net.
RECOMENDAR A MIS AMIG@S

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.

Categorias